Je me suis bagarré pour rester en vie. (Interview indiscrète: Le Matin.ch 30.04.2016)

Jean Troillet: «Je me suis bagarré pour rester en vie»Interview indiscrète —L’alpiniste valaisan, 68 ans, prépare une nouvelle expédition en Antarctique. Rencontre avec une force de la nature.

Lire l’article complettroillet-resterenvie