et Galerie

GALERIE

[2017] Kamchatka

Jean Troillet est reparti pour une nouvelle aventure ! Cette année, c’est le Kamchatka dans l’extrême-orient russe. Son projet est de traverser cette péninsule d’ouest en est, soit environ 500 km à ski, en tractant une luge. Le Kamchatka, magnifique région de lacs et de montagnes, est connu pour ses innombrables volcans et ses ours bruns !

[2016] Jean Troillet, toujours aventurier

[2014] Groenland pourquoi pas ?

Sur la carte au 200 000ième, dans l’immensité du Groenland, le parcours n’est qu’un mince trait que l’on suit fébrilement du doigt. Ils partent de Tasiilaq pour une expédition préparatoire de 12 jours, dans le but de se familiariser avec les régions polaires. Le trio est à nouveau réuni : Jean Troillet, Blutch, Sébastien Devrient. L’expérience, la force, les yeux.
Ils ont prévu monter sur la calotte glacière pour pouvoir traverser le gigantesque glacier Helheim, le monde des morts dans la mythologie nordique. Leur ligne traverse les 70 km d’étendue blanche sur la carte, qui s’avèrera être, en réalité, 70 km d’enchevêtrements de crevasses. Puis le trait s’enfonce dans un massif montagneux, peu parcouru : les Schweizerland aux noms étrangement communs.  Glacier du Pourquoi pas, glacier de Franche Comté, de Paris, des Champs Elysées… Puis sur la carte, le trait s’arrête au bord d’un fjord. Jean Troillet lève la tête : « Et là, un pêcheur vient nous chercher… ». Après 400 km d’aventure, pourquoi pas?

[2013] Bylot Island, Terre de Baffin

Direction le nord de la terre de Baffin, à 700km au nord du cercle polaire, sur Bylot Island, une île déserte qui dort encore sous la glace en ce mois de mai. Ils sont trois : Jean-Yves Fredriksen, Jean Troillet et Sébastien Devrient. Le voyage durera 1 mois. Ils remonteront le principal glacier au centre de l’île pour traverser Bylot et atteindre la banquise du fameux « Passage du Nord-Ouest », de l’autre côté de l’île : 400km en autonomie complète au pays des ours blancs. Une expérience humaine où l’on partage la routine de la vie d’explorateur, ainsi que l’expérience incroyable d’être confronté à la beauté sauvage de cette terre arctique.

[2011] Annapurna

2012. Jean Troillet est victime d’un AVC à plus de 6000 mètres d’altitude sur les pentes de l’Annapurna, en Himalaya. Son compagnon de cordée Jean-Yves Fredriksen mettra trois jours à le redescendre au camp de base. Quelques jours après l’accident, encore incertain du diagnostic qui pèse sur lui, Jean se livre à la caméra de Sébastien Devrient. Puis, un an après les faits, les deux alpinistes reviennent sur leur incroyable expérience.

PARTENAIRES ET SPONSORS